10 différents types d’échafaudage

Sécurité

Written by:

Les travailleurs de la construction ont besoin d’une plate-forme pour déplacer les matériaux et se déplacer eux-mêmes afin d’accomplir leurs tâches. C’est là qu’intervient un échafaudage. Il s’agit d’un cadre temporaire en bois ou en acier avec des plates-formes à différentes hauteurs.

Il soutient à la fois la structure originale en cours de construction et les ouvriers impliqués. Les maçons ont besoin d’échafaudages où ils peuvent s’asseoir et placer les matériaux de construction lorsque la hauteur d’une colonne, d’un mur ou de tout autre élément structurel d’un bâtiment dépasse 1,5 m. Un échafaudage peut être utilisé pendant la construction d’un nouveau bâtiment, l’entretien d’une structure existante, l’accès, la réparation ainsi que l’inspection.

Les différents types d’échafaudage utilisés dans la construction

Ils peuvent se ressembler lorsqu’ils sont installés dans des zones de construction, mais il existe différents types d’échafaudages utilisés dans la construction. Parmi ceux-ci, on peut citer :

1- Échafaudage simple

Également appelé « échafaudage à couches de briques », l’échafaudage simple est souvent utilisé dans les travaux de maçonnerie en briques.

Il est constitué d’un cadre unique de normes, de registres et de rondins posés qui est temporairement construit parallèlement au mur sur lequel on travaille. Il est monté à environ 1,2 mètre du mur.

Les étalons, une série d’éléments verticaux en bois ou en bambou, sont fixés fermement dans le sol parallèlement au mur en construction. Elles sont placées à environ 2 à 2,5 mètres d’intervalle, à 1,2 mètre du mur.

Des éléments horizontaux longitudinaux appelés « ledgers » sont utilisés pour relier les normes à des intervalles verticaux d’environ 1,2 à 1,5 mètre. Les grands livres sont généralement attachés aux étalons tous les quatre à cinq pieds de hauteur à l’aide de cordes.

Une autre catégorie de composants, les putlogs, sont reliés à une extrémité de l’échafaudage des grands livres, l’autre extrémité étant fixée dans le trou laissé dans le mur. Les putlogs sont placés à des intervalles de 1,2 à 1,5 mètre. Les putlogs sont également attachés aux registres à l’aide d’une corde.

Pour les échafaudages placés à des hauteurs très élevées, des contreventements sont généralement fixés pour apporter un soutien supplémentaire et aider à maintenir la stabilité de l’échafaudage en hauteur. Les contreventements sont fixés en diagonale par rapport aux normes à l’aide d’un cordage.

2- Échafaudage double

L’échafaudage double est également appelé échafaudage de maçon, essentiellement parce qu’il est largement utilisé pour les travaux de maçonnerie en pierre. Ce type d’échafaudage est généralement plus solide et offre un meilleur support pour les travaux de construction que l’échafaudage (simple) de la couche de briques.

L’échafaudage double diffère de l’échafaudage simple en ce qu’il comporte deux rangées de montants séparées par des registres pour un meilleur soutien. Notez qu’une seule rangée de normes est normalement fixée au sol dans le cas d’un échafaudage à couche de briques. Cette caractéristique est considérée comme plus faible, ce qui fait de l’échafaudage double un choix plus populaire pour de nombreux travaux de construction.

La première rangée de montants de l’échafaudage double est fixée près du mur, tandis que la deuxième rangée de montants est fixée un peu plus loin du mur, à une distance d’environ 1,5 mètre de la première rangée. La première rangée de montants est placée à une distance d’environ 20 à 30 cm du mur. Pour rendre l’échafaudage plus solide et plus durable, des traverses sont placées sur les montants avec des contreventements.

C’est parce que les deux rangées de normes touchent le sol que cette charpente est appelée double échafaudage.

Alors que l’une des extrémités des poutrelles est normalement fixée dans des trous pratiqués dans le mur dans le cas d’un échafaudage à couche de briques, les poutrelles ne sont pas fixées avec le mur dans un échafaudage double. Au lieu de cela, les putlogs sont soutenus par des registres aux deux extrémités de l’échafaudage. De cette façon, l’échafaudage double ou de maçon est totalement indépendant de la surface du mur. Il n’est pas non plus nécessaire de faire des trous à la surface du mur.

3- Échafaudage en acier

D’après son nom, ce type d’échafaudage est créé à l’aide de tubes d’acier fixés par des raccords et il est facile à monter ainsi qu’à désintégrer. L’échafaudage en acier présente de nombreux avantages, son coût est donc plus élevé, mais il offre des normes de sécurité plus élevées pendant la construction. La structure est solide, durable et résistante au feu. Malgré son coût, c’est l’un des échafaudages les plus populaires aujourd’hui en raison de ses avantages. L’échafaudage en acier est principalement utilisé pour les constructions extérieures et les grandes structures.

Ce type d’échafaudage ressemble à un échafaudage de maçon, mais les matériaux en bambou ou en bois sont remplacés par de l’acier. Il peut aussi souvent prendre la forme d’un échafaudage de brique lorsque des trous sont percés dans la surface du mur pour soutenir une extrémité de l’échafaudage.

Il est également appelé « échafaudage tubulaire » en raison de la nature creuse des métaux d’acier utilisés. On utilise encore des tubes de 1,5 à 2,5 pouces de diamètre au lieu de planches de bois et de bambou. Les métaux sont fixés à l’aide d’une forme spéciale de couples d’acier au lieu de cordes. Le mécanisme de fixation consiste ici en des écrous qui maintiennent les tubes, les boulons, les écrous et les rondelles ainsi que les cales et les clips.

Les normes des échafaudages en acier sont ancrées par soudage sur des plaques d’acier carrées ou rondes appelées plaques de base, au lieu de les fixer dans le sol. Normalement, un espace de 2,5 à 3 mètres est prévu entre deux montants d’une rangée d’échafaudages en acier.

Les montants sont reliés entre eux par des tubes à intervalles verticaux de 1,8 mètre chacun. Les poutrelles utilisées ici ont normalement une longueur de 1,2 à 1,8 mètre.

Les échafaudages en acier présentent de nombreux avantages par rapport aux autres types d’échafaudages, principalement :

L’ossature peut être montée ou démontée plus rapidement que les autres types qui sont construits en bois.
Il est plus durable que ses cousins en bois, ce qui le rend rentable à long terme.
Les échafaudages en acier résistent mieux au feu.
Il est robuste et plus solide, ce qui permet de l’utiliser pour des hauteurs plus importantes.
L’un des inconvénients est qu’il est plus cher. En outre, il nécessite une main-d’œuvre plus qualifiée et doit être repeint de temps en temps pour conserver sa couleur et le protéger des dommages.

4- Échafaudage prêt à l’emploi

Ce type d’échafaudage est également fabriqué en acier, mais il s’agit d’échafaudages prêts à l’emploi, équipés d’accouplements et de cadres spéciaux, etc. Les échafaudages prêts à l’emploi sont disponibles sur le marché et sont prêts à être utilisés une fois achetés. Lors de l’utilisation de l’échafaudage breveté, la plate-forme de travail est fixée sur les supports, ces supports peuvent être ajustés au niveau requis ; ils peuvent différer selon le type d’échafaudage.

5- Échafaudage en porte-à-faux

Également appelé échafaudage à aiguilles, l’échafaudage en porte-à-faux est constitué de montants qui s’appuient sur une succession d’aiguilles extraites par des trous dans le mur. Il peut être de type simple ou double.

L’échafaudage en porte-à-faux de type simple consiste en des montants soutenus par une série d’aiguilles. L’échafaudage en porte-à-faux de type double, en revanche, est constitué d’aiguilles et de poutres en saillie qui s’enfoncent dans le sol par les ouvertures.

Ce type d’échafaudage est utilisé lorsqu’il n’y a pas de sol ferme et dur pour soutenir les normes, par exemple, lorsque vous devez effectuer des travaux de construction dans des rues très fréquentées. Et dans les cas où les travaux de construction sont effectués à grande hauteur sur un bâtiment à plusieurs étages.

Il faut être très prudent et suivre toutes les étapes requises lors de l’installation de l’échafaudage en porte-à-faux. Vous trouverez ci-dessous les scénarios dans lesquels ce type d’échafaudage est recommandé :

  • La partie supérieure du mur est en cours de construction
  • La terre ne peut pas soutenir les normes
  • Le terrain est proche du mur et libre de toute circulation

7- Échafaudage suspendu

Il s’agit d’une plate-forme de travail suspendue à des murs de parapet ou au toit à l’aide de cordes, de chaînes ou de câbles qui peuvent être abaissés ou relevés au niveau souhaité.

Les échafaudages suspendus sont utilisés pour divers travaux de réparation et d’entretien ainsi que pour la peinture. Il est principalement utilisé pour la peinture, car la plate-forme peut être réglée plusieurs fois à la longueur souhaitée.

Les échafaudages suspendus sont créés à l’aide de cordes ou de chaînes attachées à la plate-forme pour l’ouvrier du bâtiment, qui est ensuite suspendue au toit avec la hauteur ajustée au niveau souhaité.

8- Échafaudage sur trépied

Comme son nom l’indique, ce type d’échafaudage s’appuie sur des échelles mobiles de type trépied.
Il se compose de plates-formes de travail supportées par des échelles mobiles et ne comporte ni normes ni plots. Ainsi, il peut être facilement déplacé d’un point à un autre. Les échafaudages sur tréteaux sont couramment utilisés pour les travaux de peinture ou les petites réparations à l’intérieur des pièces. L’utilisation des échafaudages sur chevalets est limitée à l’intérieur car la hauteur de ces échafaudages ne dépasse pas 5 mètres.

Chaque type d’échafaudage a ses avantages et ses inconvénients. Choisissez celui qui convient le mieux à vos besoins de construction.

9- Échafaudage Kwikstage

Le dernier mais non le moindre dans la liste est le système d’échafaudage Kwikstage. Cet échafaudage est fabriqué en acier galvanisé résistant et est admiré pour sa facilité d’installation. Facile à monter et à démonter, il est utilisé pour les grands et les petits travaux de construction. L’échafaudage Kwikstage peut facilement remplacer un système d’échafaudage ordinaire et fournir une plate-forme de travail plus sûre et plus solide. Créé à l’aide d’un système de verrouillage durable et sûr, le système modulaire breveté Kwikstage est personnalisable à la hauteur souhaitée.

10- Autres types d’échafaudage

Pour conclure sur les différents types d’échaffaudage

Les différents types d’échafaudages décrits ici sont parmi les plus utilisés et les plus performants dans le domaine de la construction. En comprenant la signification et l’utilisation des différents types d’échafaudages, on peut facilement choisir le bon échafaudage pour son travail de construction en toute sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *