Développer une culture DevOps positive et partagée

Entreprises

Written by:

Depuis toujours, l’équipe de développement et celle de l’opérationnel sont en compétition (que ce soit au sein d’une entreprise ou dans un projet digital). Cependant, la culture DevOps est un mouvement qui a pour objectif de les faire collaborer. Cette méthode s’accompagne généralement d’un déploiement d’infrastructures informatiques. Alors, comment développer une culture DevOps positive et partagée au sein de son entreprise ?

Qu’est-ce que l’approche DevOps ?

L’approche DevOps désigne l’ensemble des pratiques informatiques qui vise à optimiser la collaboration et la communication entre les développeurs de logiciel et les professionnels des opérations informatiques. Cela dans l’optique de créer un environnement dans lequel la mise en production, les tests et la livraison des logiciels peuvent être réalisés rapidement.

L’approche DevOps s’adresse avant tout à tous types de projets digitaux, quelle que soit leur taille. Il s’agit aussi d’une philosophie de travail qui est destinée aux entreprises, notamment aux DSI. En effet, le DevOps est une méthode clé qu’un DSI doit appliquer au sein de sa direction. Cependant, il est difficile de développer une culture DevOps efficace et de comprendre ses enjeux. Un DSI non expérimenté dans ce domaine risque de se perdre dans des tâches fastidieuses et chronophages. D’où l’importance de se faire accompagner par des experts en DevOps.

Quelles sont les bonnes pratiques associées à l’approche DevOps ?

La mise en place de la culture DevOps au sein d’une firme n’est pas facile. Elle doit être accompagnée de bonnes pratiques.

L’automatisation des tests

Elle est nécessaire pour accélérer le développement de logiciel. Concrètement, l’automatisation des tests facilite les flux de feed-back entre les deux équipes.

Le monitoring

Il s’agit d’un concept qui permet de détecter et de comprendre les problèmes qui peuvent survenir lors de l’utilisation d’un logiciel. Comme le monitoring mesure la performance, il permet d’apporter une amélioration continue du logiciel.

L’automatisation du déploiement

Le déploiement automatisé est indispensable pour développer une culture DevOps. Il joue aussi un rôle essentiel dans la gestion du pipeline de production. En effet, l’automatisation du déploiement aide à lancer rapidement et fréquemment de nouvelles fonctions et applications sans intervention humaine.

L’intégration continue (CI)

L’intervention continue ou Continuous Integration (CI) est une méthode permettant de tester de manière automatisée chaque révision de code avant de le déployer en production. Le CI permet aussi de réduire le risque d’introduire des erreurs lors de l’intégration manuelle par les développeurs.

Les outils de gestion de configuration

Le choix des outils de gestion de configuration est très important. Ces outils servent surtout à supprimer les tâches répétitives des équipes DevOps. Chaque organisation doit bien choisir l’outil qui s’adapte le mieux à son système.

L’agile et le collaboratif

Pour une culture DevOps partagée, l’agile et le collaboratif ne doivent pas être négligés. Ces bonnes pratiques visent à améliorer les relations entre les membres de l’équipe DevOps.

Le développement agile

Le développement agile est une méthode qui a pour objectif de livrer des incréments du logiciel au fur et à mesure de son développement. De quoi optimiser la progression en se basant sur ceux que les clients ont validés.

développer culture DevOps positive et partagée

Quels sont les principaux obstacles à l’adoption d’une culture DevOps ?

L’adoption d’une culture DevOps est difficile étant donné qu’il s’agit de deux équipes qui ont déjà chacune évolué de son côté. Beaucoup d’obstacles peuvent en effet entraver la culture DevOps. Les principaux obstacles sont à la fois d’ordre technique et opérationnel :

  • la culture d’entreprise elle-même,
  • les organisations en silos (le fait que chaque équipe travaille sur ses propres spécificités sans s’intéresser aux autres),
  • le manque de coopération et de communication entre les équipes,
  • le manque de transparence du management

Pour pouvoir faire face à ces obstacles, l’adoption d’une culture DevOps forte, positive et partagée est cruciale. C’est la condition sine qua non pour réussir un projet DevOps. D’où la nécessité de faire appel à un spécialiste dans ce domaine.

Quels sont les avantages d’adopter une culture DevOps dans une entreprise ?

La culture DevOps apporte beaucoup à l’entreprise. Tout d’abord, la culture DevOps permet de créer des équipes qui savent travailler avec cohésion et efficacité. L’approche DevOps permet aussi de favoriser un environnement propice à l’alignement des objectifs. Avec la culture DevOps, les différentes équipes travaillent en effet de concert pour atteindre des objectifs organisationnels communs.

Le DevOps est une pratique qui permet aussi de mieux gérer les priorités. Cela est possible grâce à l’automatisation. De même, la culture DevOps encourage l’apprentissage continu au sein d’une entreprise. Il s’agit d’un environnement qui favorise l’innovation et l’acquisition de compétence.

Enfin, grâce à l’automatisation de certains processus, l’entreprise gagne en temps et en argent. L’automatisation évite aussi certaines erreurs humaines qui peuvent coûter cher à l’entreprise. Tout ceci participe à l’amélioration de la productivité.

Comment développer une culture DevOps au sein d’une entreprise ?

La mise en place d’une nouvelle culture est toujours complexe au sein d’une entreprise, et celle du DevOps ne fait pas exception. Voici quelques clés de réussite pour développer une culture DevOps positive et partagée.

La première chose à faire est de faciliter et de cadrer la collaboration entre les équipes. La direction doit mettre en place une organisation adaptée et accompagner les équipes dans la transition vers ce nouveau mode de fonctionnement. La sensibilisation des équipes Dev et Ops est aussi primordiale. Chaque équipe doit se rendre compte de l’impact de son travail sur celui des autres. La communication doit être améliorée afin que chaque équipe se sente valorisée.

Préconisez également la standardisation et l’utilisation des outils adaptés. Pour ce faire, il est souvent utile de se faire accompagner par un spécialiste. Grâce à ses compétences et à son expérience, ce dernier connait les avantages et les inconvénients de chaque outil. Il est donc en mesure de vous proposer les meilleurs outils.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.