Vivre à Dubaï : comment créer sa société ?

Entreprises

Written by:

Derrière le Burj Khalifa, le sable fin et les soirées chics dubaïotes se cache un tissu économique très favorable à l’entrepreneuriat. C’est d’ailleurs pour cette raison que de plus en plus d’entrepreneurs n’hésitent plus à traverser le pacifique en quête d’un Eldorado. Alors, comment procéder à la création de sa société dans la cité émiratie ?

Choisir son projet d’entreprise

À Dubaï ou ailleurs, la création d’une entreprise débute inévitablement par la mise en place d’un projet. Cette étape permet de définir une cible, de connaître les concurrents, de mettre en place une stratégie et de définir les besoins. Le choix du projet est une étape encore plus importante, car elle permet de déterminer la forme juridique de l’entreprise que l’on souhaite installer. Il s’agira ainsi de choisir entre une SARL, une sole establishment, une succursale ou une holding. Il faudra également déterminer le type d’entreprise. À Dubaï, il existe généralement des sociétés Offshore et Onshore.

La société offshore permet de faire du commerce dans les émirats sans y résider. L’entreprise ne pourra donc pas disposer de bureaux physiques ou d’employés dans la ville. Les sociétés Onshores, quant à elles, permettent de s’installer dans l’une des nombreuses zones franches de la région et de disposer d’un visa de travail ou de résidence.

Après ces éléments de base, il faudra choisir un nom et procéder à son enregistrement au Department of Economic of Dubaï. Attention, dans la cité émiratie, les noms d’entreprises doivent être parfaitement apolitiques. Ils ne doivent pas véhiculer des opinions religieuses, politiques ou sectaires. Dans le cas où il s’agirait du nom d’une personne, il devra être entièrement écrit. Évidemment, la personne devra faire partie d’une façon ou d’une autre de l’entreprise.

En cas de doute, il est vivement conseillé de faire appel à un sponsor ou à un organisme spécialisé dans la création d’entreprise à Dubaï. D’ailleurs, certaines zones franches exigent même la présence d’un sponsor. Cela dit, vous découvrirez sur cette page les prestations proposées par ce type de professionnel.

Dubaï création société

Obtenir une immatriculation

Les principales démarches administratives entrant dans la création d’entreprise à Dubaï débutent avec la prise de l’immatriculation. Pour ce faire, il faudra déposer un dossier constitué :

  • d’un business plan,
  • d’un certificat de non-objection,
  • d’un formulaire de demande rempli,
  • d’une copie du passeport du dirigeant et des principaux actionnaires.

S’il s’agit d’une société Onshore, les pièces constitutives du dossier peuvent varier d’une zone franche à une autre. Encore une fois, pour une démarche optimisée, il est conseillé de faire appel à un sponsor et/ou à un site spécialisé dans la création d’entreprise.

Prendre une licence et ouvrir un compte en banque

Comme vous vous en doutez, la prise de l’immatriculation n’est que la première étape du processus de création d’entreprise. La seconde est la demande de licence commerciale. Il s’agit d’un sésame qui permet de mener des activités commerciales dans la ville. Pour obtenir la licence en question, il faudra présenter un mémorandum d’association, un formulaire de demande de licence commerciale, un certificat de réservation de nom commercial et un contrat de location. Il faudra également présenter la copie du passeport du dirigeant et des actionnaires (s’il y en a), un certificat de non-objection et payer les frais annuels de licence qui peuvent varier de 15 000 à 25 000 AED.

Enfin, la création de l’entreprise s’achèvera par l’ouverture d’un compte bancaire professionnel. Toutefois, il n’est pas toujours évident de trouver une banque offrant des prestations avantageuses. Il s’agira donc d’accorder une attention particulière aux taux pratiqués.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.