Gros œuvre : comment se déroule la pose de filets anti chute ?

Sécurité

Written by:

Si vous exercez dans le secteur du BTP, vous n’êtes pas sans savoir que les risques d’accident pour les ouvriers sont assez élevés. Une chute par maladresse peut en effet survenir à n’importe quel moment. Pour prévenir de telles situations, il convient de prendre des mesures visant à assurer la sécurité des intervenants professionnels ainsi que celle des civils sur le chantier. À cet effet, l’installation de filets anti-chute pourrait vous aider. Voici comment se déroule la pose de cet équipement.

Les différents types de filets anti-chute

Pour tous travaux réalisés à une certaine hauteur (3 m du sol), l’installation de filets anti chute est nécessaire pour garantir la sécurité des intervenants. Nous distinguons plusieurs filets anti-chute répartis en différentes catégories : classe A1, A2, B1, B2. Les filets appartenant à la classe A1 se caractérisent par une maille de 60 mm de longueur et 2,3 kJ/M d’énergie à la rupture. Les filets de sécurité de la classe A2 en revanche disposent d’une maille de 100 mm. En ce qui concerne les accessoires des catégories B1 et B2, ils présentent respectivement une maille de 60 et de 100 mm avec une énergie à la rupture de 4,4 kJ/M chacun.

Selon le niveau de sécurité exigé, vous devrez trouver la catégorie de filets la plus appropriée pour vos travaux. De plus, il existe différentes natures de filets de sécurité. Vous pouvez vous procurer un filet de systèmes S, T, U et V. Les filets de systèmes T et U sont conçus respectivement pour une utilisation horizontale et verticale. Le choix du bon dispositif de sécurité dépendra des risques du chantier et des contraintes. L’intervention d’un expert est vivement conseillée.

filets anti-chute

Installation du filet de sécurité anti chute

Tout comme le choix de l’équipement, l’installation d’un filet de sécurité se fait par un professionnel. Il est en effet risqué pour un particulier d’effectuer lui-même la pose de l’accessoire, puisque cela nécessite des compétences particulières. De plus, le respect de certaines normes doit être pris en compte. Avant de poser un filet anti chute, une analyse du plan de travail sera indispensable. D’autres informations complémentaires telles que la nature des matériaux qui seront utilisés sont également à prendre en considération.

De plus, selon l’avancement des travaux et l’évolution des besoins, il est possible que les filets soient déplacés. Ce paramètre doit également être évalué avant la pose de l’équipement. Si celui-ci doit être déplacé, une structure particulière est à prévoir pour faciliter son glissement vers l’endroit idéal. Cela vous évitera de désinstaller entièrement le dispositif, puis de le réinstaller à nouveau.

Enfin, une fois l’installation réalisée et les travaux entamés, l’équipement doit faire l’objet, de façon régulière, d’une inspection. Cette tâche assurée par un expert vise à vérifier l’état des filets et déterminer s’il faut ou non les remplacer. Les tensions et les points d’accrochage sont autant d’éléments à inspecter avec soin. Il existe différents types de filets de sécurité anti-chute et leur choix dépend du niveau de risque sur votre chantier. Pour ce qui est de leur pose, il est préférable de confier la tâche à un expert pour être sûr de la fiabilité de l’installation.

Vous pouvez lire également : mesures d’hygiène en entreprise : le matériel nécessaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.