Réussir sa vitrophanie en 5 étapes

Marketing

Written by:

La vitrophanie consiste à poser un adhésif transparent sur l’intérieur des vitrines afin de garantir leur pérennité et leur sécurité. Cette technique présente plusieurs avantages, surtout sur le plan marketing et commercial. Excellent support publicitaire et de communication, elle permet de faire connaître une marque. Elle convient également pour un affichage temporaire lié à une offre ponctuelle. Quoi qu’il en soit, pour tirer avantage d’une vitrophanie, vous devez la réaliser correctement. Ci-après les étapes indispensables pour réussir sa vitrophanie.

Étape 1 : choisissez bien votre vitrophanie

Film décoratif ? De sécurité ? De protection solaire ? Promotionnel ? L’astuce est de choisir votre vitrophanie en fonction de vos besoins et de votre projet. N’hésitez pas non plus à faire appel à un professionnel en vitrophanie sur Nice pour imprimer votre vitrophanie personnalisée conformément aux règles de base du métier.

Dans le cas d’un simple vitrage, vous pouvez choisir n’importe quel film adhésif. Tous s’adaptent à l’intérieur d’une vitrine. Par contre, pour un double vitrage, vous devez vous assurer de la compatibilité de la vitrophanie. Autre information importante : pour répondre à toutes les demandes, la vitrophanie se décline aujourd’hui en plusieurs variétés. Cela concerne aussi bien le style que la dimension.

Étape 2 : prenez les mesures de votre vitrine

La prise de mesure constitue une étape cruciale pour réussir une vitrophanie. L’idée est de prendre des mesures précises, surtout si vous prévoyez de couvrir entièrement votre vitrine. N’oubliez pas d’ajouter 2 cm de marge sur tous les côtés avant de reporter les mesures sur le film.

Une fois les dimensions prises, munissez-vous d’un cutter à lame neuve pour couper le film. L’idéal est de réaliser cette opération sur une surface plate et propre. De quoi garantir un résultat plus optimal. N’oubliez pas non plus de ranger le reste du film avec soin.

vitrophanie commerce

Étape 3 : préparez l’espace de travail et le matériel indispensable

Pour poser une vitrophanie, il vous faut un pulvérisateur, un grattoir à vitre, un cutter et une raclette. Prévoyez également :

  • des chiffons,
  • une bassine remplie d’eau chaude,
  • du liquide vaisselle,
  • une éponge propre,
  • de l’eau distillée.

Pour protéger le sol, n’hésitez pas à poser une bâche de protection, surtout si vous travaillez sur un grand vitrage ou une porte-fenêtre.

Étape 4 : préparez la vitrine avant de poser la vitrophanie

La vitre doit être parfaitement propre avant d’y poser la vitrophanie. Pour laver la fenêtre et l’encadrement, trempez l’éponge dans de l’eau chaude avec du liquide vaisselle. Puis, rincez soigneusement. À l’aide d’un chiffon, essuyez l’encadrement. Utilisez l’essuie-tout pour essuyer le vitrage. Décollez les poussières et les résidus gras avec le grattoir à vitre. Passez un dernier coup de raclette propre pour venir à bout de l’eau et des impuretés.

Étape 5 : posez la vitrophanie

La vitrophanie étant un outil de communication à part entière, elle doit être posée dans les règles de l’art. Avec précision et rapidité, appliquez le film sur la fenêtre. Mais avant cela, pulvérisez de l’eau sur le vitrage, puis déposez le film. Décollez le liner en tirant sur le ruban de masquage. Pulvérisez l’ensemble de la face du liner et enlevez délicatement. Décollez ce dernier, puis retournez-le. Ensuite, déposez la surface adhésive sur le vitrage. Laissez le surplus du film sur l’encadrement. Vous pouvez lire aussi : que vendre à Etsy – 10 idées peuvent marcher.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.