Quelles mesures prendre pour prévenir les risques psychosociaux ?

Entreprises

Written by:

Quelles mesures prendre pour prévenir les risques psychosociaux ?

Tous les employeurs sont concernés par la prévention des risques psychosociaux au travail conformément à l’article L. 4121-1 du Code de travail. Cela implique d’entreprendre des actions pour limiter les risques professionnels et de soutenir les employés. Même s’il n’existe pas de solution toute faite, voici quelques idées pour mieux prévenir les RPS.

Etablir une cellule de soutien psychologique et d’écoute pour les salariés

Le soutien psychologique est un outil remarquablement efficace pour renforcer la sécurité du personnel sur le plan mental, mais aussi physique. Et pour cause, il permet de s’exprimer librement en toute conscience et sans retenue sur le vécu de chaque employé. Le plus souvent, il intervient suite à un événement traumatisant survenu en interne ou en externe. Son objectif, dans ce cas, est de prévenir les crises psychologiques pouvant conduire à un psychotraumatisme irréversible. Ce type de soutien est d’autant plus primordial pour les travailleurs ayant un souci de santé majeur, mais ne sont pas en mesure de le signaler en raison de nombreuses contraintes. Ce qui permet de réduire le taux d’absentéisme en entreprise.

Mais l’accompagnement psychologique des salariés est beaucoup plus pertinent s’il est utilisé à des fins de prévention et d’amélioration. Dans cette optique, l’employeur peut mettre en place une cellule d’écoute en interne ou un numéro vert. L’objectif étant de rester à l’écoute des employés et de garder un œil sur leur état psychologique et physique. Les données récoltées serviront aussi d’indicateur en cas de risques psychosociaux. Par ailleurs, un soutien psychologique doit prendre la forme d’un dialogue social. Et à la tête de la cellule, il faut des psychologues ou cliniciens spécialisés dans la prise en charge des salariés. Pour finir, si les employeurs se soucient réellement du bien-être de leur personnel, ils devront entreprendre les changements nécessaires.

Réaliser un audit interne et changer les situations de travail

Les causes majeures des risques psychosociaux proviennent souvent de l’intérieur des entreprises. Il s’agit notamment de l’environnement socio-économique, des relations hiérarchiques ou encore de l’organisation du travail. Les causes extérieures sont assez rares comme les divorces, les monoparentalités ou l’agression. Quoi qu’il en soit, il est nécessaire de réaliser un audit pour évaluer le niveau réel de RPS. L’objectif est de pouvoir mettre en place les dispositifs nécessaires pour prévenir les risques psychosociaux et favoriser le bien-être au travail. En fonction du résultat de l’audit, les employeurs peuvent être amenés à faire quelques changements sur des plans différents.

La réorganisation en entreprise

Dans la majorité des cas, une importante réorganisation en entreprise est inévitable pour éviter le pire. Cela implique de changer le mode de management en un système managérial inclusif et participatif. Il peut aussi être nécessaire de modifier les conditions de travail des travailleurs les plus sujettes aux RPS (horaire, volume de travail). Dans tous les cas, l’ensemble des démarches de prévention des risques professionnels n’est pas évident. Il faut élaborer un plan d’action, le mettre en œuvre et assurer un suivi. C’est tout un travail et il est conseillé de se faire aider par un cabinet spécialisé dans les risques psychosociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.