Marketing d’influence : 5 conseils pour bien mener vos campagnes

Marketing

Written by:

La révolution du digital a donné naissance à une nouvelle catégorie d’acteurs composée de leaders d’opinion qui fédèrent autour d’eux des centaines voire des milliers d’internautes. On les connait sous le nom d’« influenceur » et on les retrouve généralement sur les réseaux sociaux. Ils constituent des vecteurs de choix pour promouvoir les produits et les marques. C’est de là qu’est né le marketing d’influence. Les règles qui régissent cette stratégie étant différentes que celles déployées dans le marketing traditionnel, voici 5 conseils pour réussir votre campagne marketing d’influence.

Définissez bien vos objectifs de campagne marketing

Toute bonne campagne commence par cette étape qui est pourtant négligée par certaines entreprises. Elle permet de rattacher les objectifs définis dans le cadre de la campagne d’influence à ceux existants. L’entreprise doit s’assurer que ses objectifs généraux correspondent aux caractéristiques de la nouvelle campagne, sinon elle devra les réajuster. Par exemple, une campagne d’influence ne peut pas toucher des personnes qui ne fréquentent pas les réseaux sociaux. De fait, une marque qui avait l’habitude de s’adresser à un public donné est obligée de restreindre cette campagne à la part qui est réellement active sur internet.

Aussi, cette étape permet de régler certaines questions comme le choix du type d’influenceur : dans cet article de Trustbeauty, vous pouvez notamment comprendre la différence entre un nano et un micro-influenceur afin de déterminer plus aisément quel type correspond le plus à vos objectifs.

Cernez votre groupe cible

La définition du groupe cible est la seconde étape importante d’une bonne campagne. Vous avez la possibilité de recouper votre cible sur internet avec celle qui existait déjà. Toutefois, vous devez penser à utiliser des critères mesurables (caractéristiques socio-économiques, psycho-démographiques, géographiques, etc.) pour pouvoir suivre plus tard avec les outils dédiés l’évolution, et surtout le taux de réussite de la campagne. La définition du groupe cible permet de sélectionner les réseaux sociaux sur lesquels vous devez être présent. Surtout, évitez de choisir les réseaux avant de définir votre cible. Vous risquez d’exclure une frange importante de prospects.

Trouvez le bon influenceur

Vous savez déjà s’il vous faudra pour votre campagne un nano ou un micro-influenceur. À présent, il vous faut trouver le ou les bons influenceurs dans la catégorie choisie. En premier lieu, la personne sélectionnée doit avoir une large audience parmi le groupe cible. C’est-à-dire qu’il doit y avoir la meilleure adéquation possible entre les internautes qui compose la communauté de l’ambassadeur et la cible de l’entreprise.

marketing influenceuse

Il est aussi important que l’influenceur véhicule des valeurs qui sont en adéquation avec le crédo et la vision de l’entreprise, au risque de ne pas être crédible auprès de son audience, et même de décrédibiliser la marque. Vous devez aussi veiller à solliciter l’aide d’ambassadeurs qui ne travaillent pas pour vos concurrents. L’idéal est qu’il fasse preuve de créativité et ait le sens de l’innovation.

Marketing d’influence : vérifiez la qualité et l’engagement des abonnés

Il arrive que certains influenceurs achètent des abonnés artificiels pour encourager les personnes réelles à s’abonner à leur page. Ainsi, l’entreprise a tout intérêt à s’assurer que les abonnés à qui elle s’adresse pourront réellement s’engager vis-à-vis d’elle. Par exemple, lorsque les abonnés d’un influenceur sont composés en majeure partie de comptes sans photo de profil et sans biographie, il y a des chances qu’ils ne soient pas réels.

Par ailleurs, même si l’influenceur draine effectivement des personnes réelles, il faut que le taux d’engagement (pourcentage d’interactions des abonnés avec les contenus postés) de son compte soit bon. Certaines études effectuées, notamment sur Instagram, permettent de connaitre le taux d’engagement moyen selon le nombre d’abonnés. Si la communauté de l’influenceur choisi ne peut pas atteindre au moins les valeurs moyennes, il est préférable de changer d’ambassadeur.

Associez l’ambassadeur au processus de création du contenu

Le contenu de la campagne doit être créé en collaboration avec l’influenceur. En réalité, ce dernier ne peut pas présenter de façon mécanique ce que les entreprises leur proposent. Il doit conserver une certaine part d’authenticité et de liberté pour rester fidèle à sa communauté. C’est pour cette raison qu’il est important de l’associer à la création des contenus de la campagne. Cela permet d’ailleurs de prendre en compte les types et les formes de contenus qui plaisent vraiment à la communauté et d’en tenir compte pour la campagne. Pour finir, il faut aussi bien vérifier les contenus avant leur publication pour être sûr que l’influenceur a respecté toutes les consignes qui ont été définies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.