Les essentiels à connaître concernant le portage salarial

Juridique

Written by:

Le portage salarial connaît de plus en plus de succès chez les entreprises françaises, mais aussi, chez les travailleurs et même les personnes à la recherche d’emploi. Il faut dire que c’est une solution qui présente plus d’avantages que le simple statut de micro-entrepreneur ou le fait d’engager un simple intérimaire.

 

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le partage salarial est une solution d’emploi qui mobilise trois acteurs principaux dans sa réalisation. Tout d’abord, il y a la société de portage salarial. C’est une entreprise privée qui engage des salariés aux profils spécifiques qu’on appelle les salariés portés. Ensuite, ce sont ces salariés portés qui vont prendre en charge et mettre en œuvre les contrats de prestations de service reçus par l’entreprise de portage, au niveau d’une société cliente.

Dans ce schéma, on a donc, l’entreprise de portage, le salarié porté et la société cliente qui constituent la solution de portage salarial. Il faut cependant, noter que contrairement à un salarié à temps plein, le salarié porté a un statut indépendant et n’est pas lié socialement avec la société cliente. Il bénéficie toutefois d’une couverture sociale classique en étant employé porté par l’entreprise de portage.

 

Quels sont les avantages du portage salarial ?

Pour un salarié porté, le plus grand avantage sera de bénéficier d’un statut d’employé au sein de l’entreprise de portage et des avantages qui en découlent, tout en restant parfaitement indépendant. En effet, il sera lié à un contrat de travail avec l’entreprise de portage. Ce sera également à elle de trouver des contrats de consultance chez les sociétés clientes pour l’employé porté.

En étant sous contrat avec l’entreprise de portage, le salarié porté pourra aussi bénéficier de différents avantages sociaux. Cela concerne notamment, la sécurité sociale, une caisse retraite, diverses assurances, etc.

Malgré tout, le salarié sera totalement indépendant. Il peut accepter ou non les contrats qu’on lui propose, mais il peut aussi en chercher. Dans ce cas, il travaillera en toute liberté au sein de l’entreprise cliente et cela, sans avoir à se soucier des contraintes fiscales et comptables.

Pour l’entreprise cliente, c’est une solution pratique qui permet de se libérer des charges fixes (salaire de l’employé, cotisation sociale, etc.). Le salarié porté ne perçoit que les honoraires liés au travail qu’il a effectué. L’entreprise peut également bénéficier de l’expertise d’un spécialiste sur un domaine spécifique et de manière ponctuelle.

 

Calculer son salaire en portage salarial ?

Les honoraires d’un salarié porté peuvent ne pas être fixes et dépendre du travail qu’il aura à réaliser au sein de l’entreprise cliente. Cependant, pour avoir le salaire net en portage salarial, il faut considérer les frais de gestion qui sera à payer au niveau de l’entreprise de portage. Ces frais s’élèvent généralement à 10 % des honoraires perçus par le salarié porté.

Il faudra également prévoir une part pour le compte des charges patronales ou salariales dont le taux peut varier selon que le salarié porté ait réalisé des prestations du niveau d’un cadre ou non. Le taux à défalquer va également dépendre du plafonnement de sa sécurité sociale. Dans tous les cas, après prélèvement de toutes ces charges, le salaire net en portage salarial va de 45 % à 60 % des honoraires bruts qu’il a perçus après avoir effectué son contrat.

 

Conclusion sur le portage salarial

Le portage salarial est une solution pratique pour une entreprise comme pour un salarié porté. Il présente de nombreux avantages. Cependant, avant de s’y lancer, il faut bien établir la grille d’honoraire selon les activités à réaliser et être en connaissance des frais et charges qui doivent être payés avant d’avoir un salaire net.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *