Psychométrie : intérêt d’un test psychométrique en RH

RH

Written by:

La psychométrie fait partie de ces sciences spécifiques qui traitent de la psychologie. Pratiquement, il s’agit d’un domaine axé sur la mesure des traits psychologiques d’un individu. On peut parfaitement comprendre par là son apport dans le domaine des RH. Selon les spécialistes, les tests psychométriques servent dans l’appréciation des caractères, des envies, des choix et de bien d’autres aspects de la personnalité d’une personne. Ils sont donc un outil essentiel en matière de recrutement et d’évaluation des collaborateurs. Les résultats donnent un aperçu du profil psychologique des candidats. Ils permettent éventuellement de prédire les comportements des talents face à un problème et donc de prévoir l’issue d’une mise en situation.

Histoire et définition de la psychométrie

La psychométrie est née de la branche différentielle de la psychologie. Les précurseurs ont mis en place différents critères et éléments qui servent à mesurer les facteurs de personnalité. Dans l’ensemble, ces supports forment la fameuse échelle métrique de « l’intelligence ». Il s’agit d’un test qui a d’abord été appliqué pour détecter des problèmes chez des enfants. La Seconde Guerre mondiale marqua un nouveau tournant dans le domaine de la psychométrie. La technique fait son entrée dans le secteur militaire. Elle a permis aux évaluateurs de tester l’intelligence des soldats et de leur assigner aux postes où ils seront les plus efficaces.

L’usage dans le monde professionnel est assez récent. Il aura, en effet, fallu qu’on l’intègre parmi les fameuses techniques de recrutement et de formation pour que la méthode démontre sa véritable utilité. Aujourd’hui, la psychométrie se positionne comme la meilleure manière de déterminer les différences psychologiques entre les individus.

Selon les statistiques, deux entreprises sur trois choisissent d’appliquer cette technique. Les professionnels ont remarqué que la méthode traite aussi bien de l’aspect intellectuel que du côté comportemental. Pour aller plus loin, les tests psychométriques interviennent dans l’analyse des différences inter-individuelles, intra-individuelles et inter-groupes. La méthode peut sembler subjective. Toutefois, les outils adoptés confirment qu’il s’agit d’une approche objective fondée sur des données statistiques.

Enjeux et conception des tests psychométriques

L’application de la psychométrie implique la création d’un outil qui correspond au monde du travail. Les comportements présentent, en effet, des caractéristiques différentes quand il s’agit de recrutement et d’évaluation de la performance. Ainsi, il est important de prendre en compte des facteurs et critères pouvant servir à mesurer :

  • les capacités de raisonnement,

  • l’intelligence émotionnelle,

  • ainsi que les motivations,

  • et tous les autres traits de personnalité du candidat ou du collaborateur.

Le test s’apparente à un véritable outil dans la mesure où il est conçu selon certaines normes et soumis à des études de validation avant la confirmation des résultats. Comme avec les tests habituels, l’analyse tient compte principalement du sexe, de l’âge et du niveau d’étude de la personne.

La création du support débute par la détermination de sa véritable fonction. Il est plus facile de concevoir des tests quand on sait qu’ils vont servir pour une certification ou une simple évaluation. Ensuite, les professionnels définissent précisément les aspects et dimensions de la personnalité (champs à évaluer) qui vont être mesurés. Cela leur permet de choisir les bonnes questions à inclure dans le test. Grâce à des données statistiques déjà existantes, les experts peuvent vérifier que les questions choisies correspondent réellement aux besoins de l’analyse.

Pour finir, on procède à la détermination des propriétés psychométriques du test définitif. Les fameux les tests de Quotient Intellectuel (QI) et test de Rorschach (ou « psychodiagnostic ») ont été obtenus grâce à cette méthode bien structurée.

L’usage des tests psychométriques dans le domaine RH

L’application de la psychométrie en RH est surtout prépondérante dans les processus de recrutement. Dans certains pays, des politiques d’accréditation gouvernementale ont été mises en place pour réguler l’usage des tests. Les CV et lettres de motivation ne suffisant plus à évaluer les aptitudes des candidats, les professionnels ont besoin d’outils plus pertinents. Grâce aux informations recueillies suite aux tests psychométriques, les responsables et chargés RH ont la possibilité de vérifier les caractéristiques du profil du postulant. Les supports sont des éléments complémentaires et servent à renforcer les dispositifs de recrutement habituels et non à les supplanter.

Lors du processus de recrutement, les tests psychométriques se déroulent après le premier tri des CV, une fois que la prise de contact a été effectuée. Cette étape devrait également précéder les entretiens. L’objectif est de cerner le profil du candidat avant même qu’il ait l’occasion d’argumenter sur certains aspects de sa personnalité. Ainsi, le recruteur aura une longueur d’avance, un recul utile lors du tête-à-tête. Le professionnel peut d’ailleurs se préparer en élaborant des questions particulières sur les sujets auxquels le talent a de réelles affinités.

En interne, la psychométrie aide les entreprises à identifier leurs meilleurs collaborateurs et à les retenir. Il s’avère en effet qu’il est de plus en plus difficile de gérer le turn-over avec la forte concurrence sur le marché du travail. Au lieu de subir la mobilité, l’idéal serait de pouvoir la prévoir. Les outils psychométriques servent à identifier les talents les plus méritants dans la mesure où ils permettent d’obtenir les traits de caractère et les qualités des collaborateurs même après un bout de temps passé au sein de la structure. À ce niveau, ils font partie des moyens utilisés dans la réalisation d’un plan GPEC (gestion prévisionnelle des compétences). Il se peut que certains aspects de la personnalité se soient améliorés ou détériorés. Les tests serviront à les identifier ces changements.

En conclusion, que faut-il retenir de la psychométrie et des tests psychométriques ?

La psychométrie est outil d’évaluation des aptitudes intellectuelles et des comportements d’un individu. Dans la pratique RH, les tests résultant de cette pratique servent dans les processus de recrutement et la gestion des talents. Les outils psychométriques complètent les autres tests de sélection et les entretiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.