Logistique : comment protéger les marchandises ?

Entreprises

Written by:

Les entreprises dont les activités tournent principalement autour de la fabrication et/ou de la commercialisation de biens physiques font face à un défi majeur : celui de la sécurité des marchandises. En entrepôt ou lors du transport pour un stockage ou une livraison, les marchandises sont exposées à divers risques (choc, éraflure, chute, etc.). Comment mettre en place des processus logistiques via lesquels les marchandises seront idéalement protégées ? Quels accessoires et équipements servent à cette fin ?

Protection des marchandises à l’aide des plombs et scellés de sécurité

Les mouvements brusques font partie des facteurs pouvant être à l’origine de la détérioration de vos marchandises. Ils découlent de nombreuses situations comme un produit mal disposé sur un rack ou une palette ou un emballage non résistant lors d’un transport de marchandises. Certains risques proviennent également d’actes de personnes mal intentionnées, qui essaieraient d’accéder à une marchandise en forçant son emballage. Pour parer à ces deux types de risque, les plombs et scellés de sécurité, à l’image de ceux que vous pouvez vous procurer sur www.securinorme.com, aident à renforcer la protection des marchandises.

Lors du transport de tous types de marchandises dans des containers, des caisses de semi-vrac ou autres équipements logistiques, les plombs et scellés de sécurité empêchent l’ouverture accidentelle des emballages. Au cours de l’entreposage, particulièrement si votre entreprise opère dans un secteur comme l’agroalimentaire ou l’électronique, ces accessoires verrouillent ou scellent définitivement vos marchandises en vue de limiter les risques d’accidents, de destruction intentionnelle, etc. Selon qu’ils soient fabriqués en métal ou en plastique, les scellés résistent à une traction plus ou moins importante (de 200 kg à plus de 1 000 kg), à une coupure, à une flexion, etc.

Scellés de sécurité

Protégez vos marchandises en installant des barrières de protection et des butoirs

Dans les entrepôts de grande envergure, à l’intérieur desquels des engins de manutention sont utilisés, les petites erreurs de manœuvre sont inévitables. Dans ces entrepôts mécanisés, il arrive alors que les machines heurtent des produits.

Si votre magasin de stockage contient des marchandises sensibles (produits chimiques toxiques, appareils fragiles…), vous devez protéger celles-ci des conséquences d’une éventuelle collision. Les barrières de protection vous permettent de créer des zones sécurisées, en vue de tenir les marchandises à l’écart des machines. Ces barrières peuvent être des arceaux, des lisses ou encore des barres métalliques. Elles servent à protéger aussi bien les marchandises que les machines de manutention, les chocs étant susceptibles de les abîmer également.

Les butoirs de protection et les protections antichocs jouent à peu près le même rôle. Ils se distinguent toutefois par leur conception et la nature de leur action. Généralement fabriqués en mousse polyuréthane et dotés d’une excellente capacité d’absorption de choc, ils prennent la forme de :

  • butoirs en U,
  • butoirs en cornière,
  • butoirs de protection au sol,
  • butoirs plats,
  • protections de pieds de rack.

En cas de mauvaise manœuvre au sein de l’entrepôt, ils absorbent les chocs, protégeant ainsi doublement les marchandises (aussi bien celles autour desquels ils sont positionnés que celles transportées par l’engin d’entreposage).

Le respect des normes de sécurité, principe de base pour la protection des marchandises

Au-delà des accessoires que vous employez pour protéger les marchandises, vous devez sensibiliser vos collaborateurs aux normes et règles de sécurité. Ces règles sont essentielles pour l’ensemble de la chaîne logistique, de l’entreposage au déchargement des marchandises, en passant par le picking, le chargement et l’expédition. Entre autres, vos équipes doivent s’assurer d’utiliser les emballages, cartons, bacs et autres contenants adaptés à chaque catégorie de produits.

L’entrepôt doit être signalisé, à travers la pose d’un étiquetage cohérent et adapté au contexte (notification de danger, orientation). Les containers de transports et tous les équipements exploités doivent également porter des étiquettes, selon ce qu’exige la réglementation spécifique à votre secteur d’activité. Enfin, en tant que dirigeant d’entreprise ou chargé de logistique, vous devez identifier l’ensemble des risques auxquels sont exposées vos marchandises (incendie, inondation, risque électrique, etc.), et vous assurer d’adopter les bonnes pratiques pour les annihiler.

Ces mesures ne protègent pas seulement vos marchandises, elles participent aussi à la bonne marche de vos activités en contribuant, pour certaines d’entre elles, à la préservation de l’intégrité physique de vos collaborateurs.

One Reply to “Logistique : comment protéger les marchandises ?”

  1. […] solutions permettent d’apporter des innovations dans le secteur logistique. Avec des clients qui exigent la réduction des emballages ou qui les rendent à la livraison, ce […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.