Comment choisir un logiciel de facturation pour une PME ?

Finances

Written by:

Aujourd’hui, il existe une multitude de logiciels de comptabilité. Ainsi, il peut être compliqué de choisir un logiciel de facturation parmi tous ceux existants La comptabilité est pourtant un des points essentiels à gérer pour les entreprises québécoises. Dans cet article, vous allez découvrir les critères pour vous aider à trouver un bon logiciel de facturation pour petite entreprise.

Définir ses besoins pour choisir un logiciel de facturation

Tout d’abord, avant de faire votre choix, il faut définir vos besoins fonctionnels : Comptabilité, gestion commerciale, paie … afin d’opter pour un logiciel adéquat. Il faut également prendre en compte le fait que vos besoins changent avec le temps. Ainsi, de préférence, choisissez une solution modulaire et personnalisable permettant de bien suivre votre évolution.

Les produits proposés se distinguent à différents niveaux :

  • leurs fonctions,
  • la nature de l’usage qu’on désire en faire,
  • leur tarifs,
  • les coûts de maintien de licence,
  • la complexité ou encore la facilité d’usage.

Sachez qu’avant de choisir un logiciel de facturation, vous devrez évidemment aussi prendre en compte le budget ainsi que votre secteur d’activité.

Questions à se poser pour choisir un logiciel de facturation

Afin d’opter pour le bon logiciel de facturation pour une PME, vous devrez répondre aux interrogations suivantes :

  • Collaborez-vous avec un expert-comptable ? Vous fait-il travailler avec un logiciel de comptabilité ? En effet, si ce dernier vous en impose un ou désire vous en faire changer, voyez ce point avec lui. Il pourrait même vous conseiller pour choisir un logiciel de facturation.
  • Quelle est la répartition des tâches entre vous et cet expert-comptable ? Parmi vous deux, qui doit s’occuper des paies ou encore des bilans ? N’oubliez pas le plus important : Choisir le logiciel selon vos besoins.
  • Ma société va-t-elle rapidement se changer en une PME ? Changer de logiciel est un long chemin car la prise en main prend toujours un certain temps. Ainsi, renseignez-vous sur l’exportation des données. Certains logiciels intègrent cette fonction tandis que d’autres non. Se retrouver bloqué en cas de réintégration des données si changement, peut être une grande perte de temps.
  • Quel est mon budget à l’année concernant ma comptabilité ? Les tarifs changent énormément d’une solution à une autre ainsi cette question est plus qu’importante.
  • Désirez-vous un logiciel s’occupant de votre gestion commerciale ainsi que de votre comptabilité ou uniquement l’un des deux ? Il peut être pertinent d’avoir un logiciel effectuant les liens entre les deux. Cela serait un gain de temps indéniable.
  • Quelles fonctionnalités propose-t-il et me seront-elles réellement utiles ? Doit-il vous proposer un tableau de bord ? La liasse fiscale ?

Les critères pour bien choisir son logiciel de facturation pour une PME

Pour choisir un logiciel de facturation, outre le prix, il faut s’attarder sur les différents critères par rapport aux fonctions :

  • Gestion des clients: Pour faire des factures, il faut des clients. Or, avant de les facturer, il faut gérer la partie commerciale. La gestion des prospects et des clients est un point essentiel qui engendre une facturation prochaine. Ainsi, posséder un unique outil pour la gestion des factures et de la clientèle est un atout indéniable.
  • Gestion des paiements : La possibilité de gérer les paiements automatiquement depuis son logiciel de facturation pour une PME est un avantage certain. Effectivement, la synchronisation est un point fort majeur de certains logiciels.
  • Gestion des impayés et relance automatique : Quand une facture n’a pas été payé à temps, le logiciel indique l’impayé. Le concept de relance peut aller jusqu’à la lettre recommandée de mise en demeure, que le logiciel envoie par lui-même.
  • Gestion des factures et des devis : Voici la base pour n’importe quelle petite entreprise. Un excellent logiciel de facturation est celui qui vous donnera la possibilité de générer aisément en amont des devis. Ensuite, ce devis pourra se changer en facture, en un seul clic via l’interface du logiciel.
  • Et enfin, un logiciel permettant la personnalisation : En effet, votre PME est unique et doit le rester. Un logiciel de facturation permet aussi de communiquer avec l’extérieur et il est important de définir son image de marque à travers les documents comptables.

Tarifs et limites des logiciels

Certains produits sont réputés puisqu’ils arrivent à se démarquer grâce à un tarif abordable et une grande accessibilité. Les prix peuvent grandement varier. Ils se situent dans une fourchette allant de 200 $ à 5 000 $. Les premiers prix sont des produits d’entrée de gamme avec les fonctions basiques et les plus complets proposent une gestion poussée des projets, des inventaires en continu ou encore un suivi pertinent des travaux en cours. Outre le prix fixe du logiciel, il ne faut pas oublier la facture à l’année pour l’adhésion au plan de service comprenant notamment les mises à jour ainsi que l’accès à un soutien technique.

Connaître les différentes limites d’un logiciel, c’est aussi connaître la non-disponibilité de certaines fonctions dont on pourrait avoir besoin. Pour illustrer cela, malgré le fait que certains logiciels intègrent le traitement des paies, ils sont à fuir puisqu’ils ne sont pas pensés pour s’occuper de tous les types de salaires. Même chose pour le secteur de la vente au détail, car certains logiciels n’offrent pas la possibilité de lier une caisse enregistreuse. Ainsi, il faut se renseigner pour connaître ces différentes limites avant de choisir un logiciel de facturation.

Conclusion : Choisir parmi différents types de logiciels

Sur le marché, il existe divers genres de logiciels. Ainsi, pour bien choisir un logiciel de facturation en tant qu’entrepreneur québécois, classifions-les en quatre catégories.

  • Tout d’abord, on trouve les logiciels destinés aux TPE. Ils vous offrent la possibilité, avant tout, d’effectuer vos devis et factures. Facile à prendre en main, ils sont pertinents et largement suffisants pour les entrepreneurs ayant un expert-comptable.
  • Deuxième catégorie : Les logiciels plus poussés qui vous donnent la possibilité de gérer la totalité de votre comptabilité en interne. Ils doivent être bien choisis. Ces derniers permettent notamment de gérer vos immobilisations, de concevoir votre bilan ou encore d’envoyer votre liasse fiscale. Ce genre de logiciel s’avère être la plupart du temps un peu plus long à prendre en main car les fonctions sont multiples. En outre, il est également possible d’opter pour un logiciel de facturation en ligne. Ce dernier intègre toutes les branches comptables comme la gestion des stocks ou encore la stratégie financière.
  • Troisième catégorie : Les logiciels qui vous offrent la possibilité à la fois de gérer votre comptabilité et votre gestion commerciale. Ils sont devenus les plus familiers. Ils vous donnent la possibilité à la fois de gérer votre processus commercial et s’intègrent parfaitement directement dans votre comptabilité.
  • Et enfin la dernière catégorie sont les logiciels de comptabilité métiers. Ils sont particuliers à votre activité et peuvent être pertinents puisqu’ils intègrent parfois des fonctionnalités spécifiques comme le contrôle des coûts liés à votre métier. Ils sont parfaits pour une activité artisanale.

One Reply to “Comment choisir un logiciel de facturation pour une PME ?”

  1. […] enseigne possède un cœur de métier qui lui est propre et votre PME ne fait pas exception. Il correspond à votre spécialité et est la raison de l’existence de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.