Comment générer de l’engagement sur vos publications LinkedIn ?

Marketing

Written by:

LinkedIn est un réseau social professionnel qui offre de nombreuses possibilités aux entreprises. La plateforme permet de communiquer de manière stratégique afin de toucher des cibles et d’attirer de nouveaux clients vers vos landing pages. Les actions marketing sur LinkedIn permettent de générer des leads qualifiés. Encore faut-il savoir s’y prendre. De nos jours, une méthode est particulièrement prisée par les utilisateurs du réseau social puisqu’elle permet d’avoir des résultats rapides ; elle consiste à faire appel aux groupes d’engagements.

Les groupes d’engagement sur LinkedIn : quelle efficacité ?

Un groupe d’engagement ou pod est un groupe de personnes qui s’aident mutuellement pour que leurs publications sur LinkedIn bénéficient d’une visibilité optimale. Lorsqu’un membre du groupe publie, les autres réagissent en aimant et en commentant la publication. Si une publication génère rapidement plusieurs réactions, elle touchera davantage de personnes. Les pods opèrent pour contourner en quelque sorte l’algorithme et faire gagner en visibilité l’auteur d’une publication.

Plusieurs sites comme podawaa.com proposent des groupes d’engagement automatisés pour faciliter encore plus ce processus. Il ne s’agit plus d’inciter des centaines de personnes à liker ou à commenter « manuellement » les publications, mais de lancer des commandes via un applicatif pour que chaque compte réagisse sur la publication. L’heure à laquelle tel ou tel compte devra manifester telle ou telle réaction peut être définie avec précision via un logiciel.

Bien évidemment, cette prestation est payante, mais elle s’avère efficace et son coût est largement plus abordable que celle d’une publicité classique sur LinkedIn. Cette technique suggère que les sites proposant le service comprennent parfaitement le fonctionnement de l’algorithme du réseau social.

Comprendre le fonctionnement de l’algorithme de LinkedIn

Les groupes d’engagement sont organisés ou automatiquement programmés par rapport au fonctionnement de l’algorithme de LinkedIn. En effet, lorsque vous publiez du contenu sur le réseau social professionnel, l’algorithme affiche votre publication à votre réseau le plus proche dans un premier temps. Autrement dit, vos publications LinkedIn s’affichent d’abord sur le fil d’actualité des personnes qui sont entrées en relation avec vous sur la plateforme. Ce sont les personnes qui ont accepté vos demandes de connexion et ceux dont vous avez accepté les demandes.

groupe engagement automatisé LinkedIn

L’algorithme va ensuite déterminer votre taux d’engagement en dénombrant les likes et les commentaires rédigés lors des 3 heures suivant la publication, par rapport au nombre de vues. Si le taux est assez élevé, l’algorithme va alors considérer que votre post est intéressant et va l’afficher aux réseaux de toutes les personnes qui ont réagi. On parle alors d’effet spirale et cela ne vas pas s’arrêter si la publication continue de générer un taux d’engagement élevé.

Au fur et à mesure que vous générez des réactions, l’algorithme élargira votre audience de manière exponentielle. Votre publication deviendra alors virale pour une visibilité qui dépasse largement votre réseau.

Quels sont les risques concernant les groupes d’engagement ?

Ce genre de pratique est évidemment interdit par LinkedIn et les pods classiques qui mettant en scène des centaines de personnes s’exposent à un certain risque. Un groupe mal organisé, avec une activité trop évidente peut rapidement éveiller la vigilance de l’algorithme dans la mesure où celui-ci trouve suspect le fait que toutes les publications d’un compte soient likées et commentées par les mêmes personnes à chaque fois. Toutefois, avec un minimum d’organisation, il est pratiquement impossible pour l’algorithme de détecter les activités d’un groupe d’engagement.

Les commentaires « factices » et trop génériques du genre « Bravo ! », « Génial ! » ou encore « Je vais partager cela à mon réseau » peuvent dégrader l’image de la publication d’origine.

Les groupes d’engagements automatisés sont beaucoup plus sûrs et beaucoup plus subtils dans la mesure où les agissements des comptes sont programmés avec précision et de manière purement stratégique par logiciel. Les commentaires ne sont pas rédigés par des individus qui ne connaissent pas et qui ne s’intéressent pas à l’objet du post. Au contraire, ils respectent une ligne éditoriale cohérente.

Selon les sites proposant ce type de prestation, cette technique de contournement de l’algorithme est sûre dans la mesure où ils suivent de très près l’évolution de l’algorithme LinkedIn et les mesures prises par la plateforme pour lutter contre ce mode opératoire. On constate que LinkedIn fait surtout la chasse aux outils non conformes à leurs chartes et non aux comptes concernés. Vu le nombre d’entreprises qui ont recours à ces solutions et compte tenu du business model de LinkedIn, le réseau social professionnel aurait beaucoup à perdre en bannissant les adeptes des groupes d’engagement.

Cela étant dit, nous vous conseillons de ne jamais vous reposer entièrement sur ce type d’outils. Certes, il vaut mieux en profiter tant que c’est possible, mais ne faites pas l’impasse sur les bonnes pratiques commerciales comme la production de contenus créatifs pour entretenir votre communauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.